Accueil / Jeux / Aux Confins des Ténèbres – Boîte d’extension Star Wars : le jeu de cartes

Aux Confins des Ténèbres – Boîte d’extension Star Wars : le jeu de cartes

Photo 0Star Wars : le jeu de cartes est un jeu de carte évolutif, une évolution qui s’effectue par l’ajout de nouvelles cartes via des extensions. La boîte de base du jeu a donné un bref aperçu des Contrebandiers et espions et des Racailles et scélérats, la boite d’extension Aux Confins des Ténèbres vient mettre à niveau ces deux factions de la plus belle manière !

Le Contenu

D’un format plus petit que la boîte de base, l’extension Aux Confins des Ténèbres possède un contenu moindre. Aucun jeton, cadran ou livret de règle ne sont fournis dans cette boîte, qui nécessite donc au moins un exemplaire de la boite de base pour être fonctionnelle. Contenant 132 cartes réparties en 22 sets d’objectifs, moitié pour le côté lumineux et moitié pour le côté obscur, cette extension représente plus de cartes que deux paquets de Force pris séparément. Tous les sets sont présents en un seul exemplaire chacun, ce qui ajoute une grande diversité aux deux factions majoritairement développées. Seuls trois des sets présents sont limités à un par deck, ce qui implique l’achat de cette extension en double pour posséder toutes les possibilités de deckbuilding, comme ce fut le cas de la boîte de base. Plus précisément, sept sets d’objectif concernent les Contrebandiers et espions, sept autres concernent les Racailles et scélérats. Les deux autres factions des deux côtés de la Force reçoivent chacun un set, et deux sets neutre de chaque côté complètent cette extension.

Revue des sets d’objectifs

L’arrivée de nouveaux sets pour les deux factions majoritairement ciblées par cette extension était très attendue pour deux raisons. D’une part, les quelques paquets de Force sortis jusqu’alors n’avaient pas apportés de véritable renforts à ces factions et d’autre part, le méta* s’était stabilisé malgré les récentes sorties. Il tardait aux joueurs de découvrir les nouvelles mécaniques qu’offriraient les Contrebandiers et espions et les Racailles et scélérats par le biais de cette sortie massive de nouveaux sets d’objectif.

Contrebandiers et espions

Les premières cartes de cette faction donnaient le ton : Han Solo est une des unités les plus puissantes du jeu, pouvant neutraliser jusqu’à trois unités adverses en une seule attaque. Sa principale faiblesse étant sa fragilité, en particulier face aux Siths. Le second set de cette faction, sorti dans l’extension A la Recherche de Skywalker du Cycle de Hoth, offrait quant à lui une amélioration empli de finesse : la caverne Echo. Cette carte défini à elle seule le style de jeu des Contrebandiers : de l’astuce et de la surprise. Détaillons maintenant les nouvelles cartes de cette faction contenues dans cette extension :

Photo 1

69 Dettes de vie Wookie

Tourné autour des Wookies dont Chewbacca, ce set d’objectif offre une alternative intéressante au set classique de protection des unités Personnage du côté lumineux : Les Secrets de Yavin IV. Il offre également une vision plus agressive de cette protection en offrant des unités à fort capacité de dégât pouvant causer des dommages aux objectifs, ce qui manquait cruellement au set précité. Cependant, la protection Personnage offerte aux Wookies nécessite que l’objectif Dettes de vie Wookie soit en jeu, ce qui peut ne jamais arriver de toute la partie.

70 Faites vos Jeux

Voici le premier set des « imblocables ». L’unité phare est un Véhicule ne pouvant être bloqué que par des unités coûtant 2 ou moins lorsqu’il attaque seul, obligeant l’adversaire à adapter son style de jeu pour posséder des défenseurs. Et quand on s’intéresse aux cartes complétant ce set, la synergie avec cette unité est totale.

71 Faites-moi confiance

Ce set d’objectif est le premier possédant la restriction « Contrebandiers et espions seulement ». Cette forte contrainte au deckbuilding annonce un set intéressant. Tout d’abord, l’objectif permet d’annuler les effets des cartes événements adverses, au prix de deux dégâts sur lui-même. Cette prévention, ne coûtant aucune carte, est forte appréciable pour se prémunir des nombreux événements de contrôle Siths. Côté cartes de commandement, nous trouvons principalement Lando Calrissian dont l’action, permettant de retirer une unité d’un engagement, est bien dans l’esprit de la faction et permet de véritable retournement de situation.

72 Un sanctuaire dans les astéroïdes

Ceci est le set du Faucon Millenium, le plus célèbre vaisseau de la Galaxie. Et son traitement dans le jeu en fait l’une des meilleures unités du jeu, en conservant l’esprit développé dans les films : un vaisseau de transport rapide et puissant. Son action permet tout simplement de mettre en jeu gratuitement une unité Personnage de sa main en renvoyant le Faucon dans celle-ci, et ce même si il est indisponible. Le set offre également des ressources supplémentaires ainsi qu’une carte destinée Coup du sort. Autant dire qu’il n’y a rien à jeter !

73 La défense de la Cité des Nuages

Reprenant pour cadre la Cité des Nuages, ce set propose de la protection d’unité via des jetons boucliers et des unités aux effets intéressants mais chères. De plus, la nécessité de gagner les batailles d’avantage pour en tirer profit rend le set difficile à jouer. Cependant, Lobot est une bonne unité qu’il ne faut pas oublier. Seul l’avenir nous dira si ce set deviendra compétitif.

74 À l’autre bout du secteur Anoat

Voici le second set des « imblocables ». Offrant deux unités Véhicules ne pouvant être bloqués que par des unités coûtant 2 ou moins lorsqu’ils attaquent seuls, la synergie avec le set « Faites vos jeux » est évidente. De plus, l’effet de l’objectif, ajoutant un dégât de souffle aux unités Contrebandiers attaquant seules rend ces « imblocables » dévastateurs. Le reste du set est moins attrayant que son comparse.

75 Fuite d’Ord Mantell

Ce set offre diverse mécanique sans pour autant se spécialiser. Il permet de soigner ses objectifs, secourir des cartes capturées ou affaiblir le contrôle de la Force adverse. Il est très situationnel et donc difficile à jouer de manière optimisée. Il s’agit typiquement d’un set de méta qui permettra de contrer un certain type de deck du côté obscur qui serait dominant.

Photo 2

Jedi

76 Une lueur d’espoir

L’unique set Jedi contenu dans cette extension semble préparer les futures extensions. Au moment de sa sortie, il semble manquer d’autres cartes pour le rendre intéressant. Il s’agit en tout cas d’un set de soutien qui ne fera rien tout seul et nécessite donc de construire son deck autour de lui.

Alliance Rebelle

77 Promesse d’Alderaan

A la première lecture des cartes de ce set, on se demande s’il n’est pas risqué de le jouer. Cependant, en regardant de plus près, on se rend compte quand chaque carte est très intéressante et très spécialisée. Il ne rentre pas forcément dans tous les decks mais à l’avantage de pouvoir gérer plusieurs archétypes adverses.

Neutre côté lumineux

78 Aux armes !

Ce set original offre deux améliorations permettant de booster les unités Personnage et plus spécifiquement Han Solo et Chewbacca. Ce set est une bonne surprise pour les decks utilisant ces deux icônes de Star Wars, les rendant encore plus puissant. Cependant, le jouer en deux exemplaires dans un deck n’est pas indiqué du fait de sa faible force de frappe.

79 Initiative

Un set porté sur la défense de manière générale, qui peut fournir le temps nécessaire aux decks long à se mettre en place (Alliance Rebelle combo par exemple) pour prendre l’ascendant sur l’adversaire.

Racailles et scélérats

Cette faction fut longtemps la faction mal-aimée de Star Was JCE. En effet, à l’époque de la Boîte de base, l’unique set Racaille et scélérat manquait de stabilité. Bien qu’il présentait le plus grand chasseur de prime connu, Boba Fett, la synergie des cartes et la fragilité de l’unité phare rendait ce set très moyen. L’ajout des premiers sets durant le Cycle de Hoth n’ont pas permit non plus de créer des decks utlisant les sets Racailles et scélérats de bon niveau. Autant dire que pour les fans des pires vilains de l’univers de Star Wars, cette extension était attendue au tournant. Et je dois dire que ce fut une très bonne surprise !

80 Repaire de racailles et de scélérats

Ce premier set présente bien un des pans du style de jeu Racailles et scélérats : la capture. L’événement et l’amélioration offre deux possibilités différentes de capturer des unités en jeu, ce qui manquait cruellement avant la sortie de cette extension (seules deux cartes très conditionnelles le permettaient avant la sortie de Aux Confins des Ténèbres). Ce set accueille également un chasseur de prime bien connu : Greedo ; ainsi que deux autres mercenaires rodiens.

81 Influence de Jabba

S’il n’y avait qu’un set Racailles et scélérats à retenir, ça serait surement celui-ci. Incluant le célèbre Jabba le Hutt, une unité pleine de finesse (si si) qu’il faut apprendre à maitriser, le set comprant également la Barge de Jabba, une unité permettant de défocusser d’autres unités Personnage, ce qui est très rare du côté obscur.

L’évément Revers du Destin permet des retournements de situation dantesque et l’objectif justifie à lui-seul la difficulté de la capture dans le jeu. Bien que ne fonctionnant pas seul, ce set est un outil très puissant dans presque tous les decks Racailles et scélérats.

82 Crash sur Tatooine

Offrant deux unités gratuites, des Jawas difficilement tuable de surcroît, une unité Véhicule anti-Personnage très astucieuse, un événement anti-amélioration et un Coup du sort, il s’agit typiquement d’un set de contrôle bon marché et très enquiquinant pour l’adversaire. Il fonctionne très bien en un exemplaire ou en deux si votre économie est faible.

83 L’ombre de Nar Shadaa

Ce set, plus offensif et plus cher que le précédent allie attaque et défense. L’événement Vision d’Epice peut également faire la surprise. Cependant, le coût moyen des unités nécessite une forte économie et peu ralentir votre progression. Dans un jeu visant une victoire rapide, il peut avoir sa place.

84 Transport de carbonite

Le fameux Slave-I, vaisseau du chasseur de prime Boba Fett, est à l’honneur dans ce set. Dans un jeu avec une bonne base de capture, ce set permet de détruire rapidement les objectifs adverses, encore faut-il que les cartes arrivent dans le bon ordre. Il faut donc tâcher de bien stabiliser l’économie et la capture pour pouvoir utiliser ce set dans de bonnes conditions.

85 Terreur trandosienne

Afin de se défaire des wookies des Contrebandiers et espions, rien de mieux que des trandosiens assoiffés de sang. Conçu comme un set anti-peluche de 2 mètres qui grognent, ce set s’en sort très bien en défense de manière générale. L’amélioration Prime permet également de mettre la pression sur l’adversaire quand la défense est en place et Bossk est une très bonne unité de capture à jouer au moment opportun.

86 La gueule des sables

Offrant de fortes ressources, avec Bib Fortuna ainsi que l’objectif couplé à l’amélioration, ce set permet d’avoir une économie stable. Il complète souvent un deck pour le stabiliser. Je le déconseille en deux exemplaires.

Photo 3

Sith

87 Les spectres du côté obscur

Tourné autour du contrôle de la Force, ce set offre un bon contrôle des unités Personnage adverses et l’événement peut vider la table adverse s’il ne s’y est pas préparé. Les unités Fantôme de la Force oblige souvent l’adversaire à se concentrer sur la récupération de la Force plutôt que sur l’attaque, ralentissant ainsi son avancée au profit du côté obscur. Compléter avec du contrôle d’unité, ce set à toute sa place.

Marine Impériale

88 Blocus impérial

Bien que limité à un exemplaire par deck, ce set est un ajout presque obligatoire à tout deck basé sur les vaisseaux capitaux. L’unité Capitaine Needa offre une réduction appréciable, les deux événements permettant de rendre disponible ces Véhicules sont très puissant également et les deux vaisseaux capitaux accompagnant ce set sont des défenseurs corrects (à conditions de ne pas les payer pleins pots).

Neutre côté obscur

89 Dans le désert de Jundland

Rempli d’Hommes des sables, ce set est intéressant dans des decks manquant de contrôle des unités Personnage. Les Pillard tusken sont difficiles à abattre et nécessite de gagner les batailles d’avantage et le Gaderffii permet de prendre l’ascendant durant celles-ci. Il est bon de se limiter à un seul exemplaire du set pour ne pas se retrouver avec une main remplie de Pillard.

90 Poursuite dans les astéroïdes

Un set assez moyen, mixant de la protection par des boucliers et des renforcements pour les unités protégées. Construire un deck autour est assez complexe car le set est limité à un par deck, rendant son optimisation difficile et liée à la chance du tirage.

Oui, mais j’en fais quoi ?

Cette revue des sets nous a permis de voir plus en détail les ajouts dans les différentes factions, mais comment joue-t-on ces deux factions ?

Je vais tâcher d’y répondre en vous donnant quelques listes de decks et expliquer leur fonctionnement.

Côté lumineux

Deck « imblocable »

Affiliation : Contrebandiers et espions

2 x (15) Contacts Louches

2 x (70) Faites vos Jeux

2 x (71) Faites-moi confiance

2 x (72) Un sanctuaire dans les astéroïdes

2 x (74) À l’autre bout du secteur Anoat

Ce deck est une des premières versions du deck inblocable qui a gagné de nombreux tournois. Comme tout deck imbocable, le jeu tourne autour des Forceur de blocus et des Vaisseaux d’exploration Détective pour infliger des dégâts aux objectifs, sans opposition si possible. Pour supprimer les oppositions, donc les unités coûtant 2 ou moins en défense, plusieurs méthodes : les événements Escroqué pour les remonter en main, les unités Agent de la Cité des Nuages pour les focuser, Han Solo qui attaque ou encore la capacité de Lando Calrissian. L’objectif Faites-moi confiance permet de se sauvegarder des événements ennemis. Le Faucon permet de jouer les gros personnages gratuitement après une attaque.

Suite aux nombreuses victoires de ce deck aux tournois, les decks du côté obscur ce sont adaptés, en particulier en intégrant plus de sets possédant de bons défenseurs contre les vaisseaux imblocables (set 26 ou 85 par exemple).

Enfin, une mauvaise sortie d’objectif côté lumineux (pas de Faites vos Jeux ni de À l’autre bout du secteur Anoat au démarrage) ralentit grandement les dégâts et permet au joueur côté obscur de poser des défenseurs.

Affiliation : Alliance rebelle

2 x (8) La défense de Yavin IV

2 x (44) Mobilisation de l’escadron Renégat

2 x (49) Préparez-vous à évacuer

2 x (70) Faites vos Jeux

2 x (74) À l’autre bout du secteur Anoat

Reprenant la même base que le deck précédent, à savoir les imblocables, ce deck cherche la stabilité et vise un meilleur contrôle de l’adversaire. Les unités imblocables sont désormais défendues par des Escorte de l’escadron Renégat, leur force de frappe est modulée par le Droïde astromech évolué, la Caverne Echo et l’Expert en munitions. L’Escadron renégat permet de mieux contrôler les unités adverses. L’économie utilise la capacité de l’objectif La défense de Yavin IV. Et les deux Assaut rebelle permettent de se défaire d’un défenseur ou de détruire un objectif si nécessaire. Ce deck nécessite beaucoup moins d’attaquer rapidement que le précédent, la mise en place de ces unités et améliorations prend quelques tours mais permettent des attaques plus précises.

Deck « Meilleurs amis »

Affiliation : Jedi

2 x (1) Le voyage d’un héros

2 x (5) Le secret de Yavin IV

2 x (15) Contacts Louches

2 x (69) Dettes de vie Wookie

2 x (72) Un sanctuaire dans les astéroïdes

Comprenant Luke Skywalker, Han Solo et Chewbacca, le tout avec le Faucon Millenium, ce deck porte bien son nom. Avec pas moins de 10 unités possédant protection Personnage (si l’objectif Dettes de vie Wookie est en jeu), la survie des « meilleurs amis » est assurée. Le Faucon permet de mettre en jeu ces gros personnages qui feront de gros dégâts aux objectifs ou défense adverses. Le style de jeu est très opportuniste, utilisant les nombreux événements pour retourner la situation à son avantage. Le deck nécessite quelques parties pour être bien maitrisé mais reste très agréable à manœuvrer. La clef restant d’avoir toujours quelques ressources à disposition pour bloquer l’adversaire au bon moment.

Côté obscur

Deck « Dans l’antre de Jabba »

Affiliation : Racailles et scélérats

1x (57) Contrat lucratif

2 x (80) Repaire de racailles et de scélérats

2 x (81) Influence de Jabba

2 x (82) Crash sur Tatooine

1 x (85) Terreur trandosienne

1 x (86) La gueule des sables

1 x (89) Dans le désert de Jundland

Ce deck se base principalement sur Jabba. L’idée est d’utiliser la capacité de Jabba pour jouer des Primes sur les unités ennemies lorsqu’elles ne peuvent plus jouer de bataille d’avantage. Il ne faut pas se presser, accepter de prendre quelques dégâts lors des premiers tours afin de placer une bonne défense et de capturer petit à petit les grosses unités adverses (via Capturé, Prime, Bossk…). Attaquer de temps en temps pour faire quelques dégâts est aussi une bonne idée afin de terminer la partie plus rapidement lorsque c’est possible. Le style de jeu est lent, défendre n’est pas toujours une priorité (grâce aux Officiers corrompus).

Il est également possible de remplacer un Crash sur Tatooine par un (47) Ordres de Jabba pour de meilleurs défenseurs et des objectifs plus difficiles à détruire.

Deck « Les chasseurs (de prime) attaquent »

Affiliation : Racailles et scélérats

2 x (27) Renforts de Kuat

2 x (30) Protocole de défense

1 x (52) La traque de Han Solo

1 x (67) Traquez-les

2 x (82) Crash sur Tatooine

2 x (84) Transport de carbonite

Il s’agit d’un deck rush pouvant gagner très rapidement. Basé sur des chasseurs, les Tonneaux de Tallon permettant de les faire attaquer plusieurs fois, le deck permet de jouer rapidement beaucoup d’unités et de faire de gros dégâts chez l’adversaire. Le Slave-I sert de grosse force de frappe afin de terminer la partie plus vite.

* Méta : Le méta est un terme qualifiant les styles de jeu qui dominent. Ce sont les decks qui donnent les meilleurs résultats à un instant donné. Dans un format vivant comme le JCE, le méta évolue souvent au cours des sorties des extensions.

À propos Rémy Chouffot

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Californium couleurs

Californium – ARTE Creative

  Californium est un jeu de type point-and-click créé par Brice Roy pour ARTE Creative. Il ...

Watch Dragon ball super