Accueil / Musique / Métal / Au-dessus – Au-dessus
Bannière Institut de la Musique

Au-dessus – Au-dessus

Au-dessus est un groupe de black avant-gardiste lituanien qui nous propose un album éponyme original.

Au-dessus<débute par le morceau I sur un rythme rapide et martial, aux sons assez lourds. Une progression musicale s’installe, au cours de laquelle différents instruments s’ajoutent à mesure qu’on avance dans la chanson.

Les titres sont servis par des passages vocaux en chant crié (essentiellement aigus, mais aussi plus graves, notamment sur les passages de II, III et V). On trouve même un peu de chant clair, très ponctuel, sur le morceau II. La chanson IV. II.</bexplore quant à elle une voix parlée façon grésillement effrayant dans une langue étrange, ce qui donne effet très inquiétant, sur fond de notes extrêmement lentes qui raisonnent.

Les passages instrumentaux proposent différentes pistes sonores : d’une manière générale, les introductions des morceaux sont très travaillées. C’est par exemple le cas de I, ou encore du début de II. II., qui alterne entre une respiration façon Darth Vader et des sons qui rappellent un bombardement. Le titre III.II, entièrement instrumental, s’ouvre sur un début rappelant des sonorités marines auxquelles viennent s’ajouter des notes plus graves et tremblantes qui semblent se déplacer dans l’espace.

D’autres moments sont très mélodiques, comme c’est le cas sur IV., où la mélodie plutôt lente contraste avec la rapidité de la batterie.

Les rythmes sont changeants et parfois même au sein d’un même morceau, un aspect qui m’a particulièrement plu, comme c’est le cas notamment sur le titre II.

Ce titre est d’ailleurs celui que je trouve le plus riche : en plus de sa complexité rythmique (le morceau enchaîne sur tout un passage plusieurs rythmes qui se succèdent d’une façon qui n’est pas sans rappeler un style plus progressif), il propose également une alternance de chants criés aigus ou graves, et même un passage en chant clair qui rappelle une ambiance un peu rituelle.

Au-dessus</iest donc un album original, que j’ai pris plaisir à écouter.

Au dessus

2015

Eldricht Tales

A propos de NokomisM

Lisez aussi

The Arrow Of Satan Is Drawn – Bloodbath

Après avoir découvert le groupe au moment de leur tournée avec Kreator, Dimmu Borgir et …

Monolyth + TemptFate + Tankrust – Le Klub, Paris – 08/12/2018

Alors que Paris s’embrase au fil des manifestations des  Gilets Jaunes, je rejoins le Klub …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *