Accueil / Reports / Concerts / As It Is + Trash Boat + Courage my Love + Holding Absence – La Boule Noire – Paris – 23/11/2018
Bannière Institut de la Musique

As It Is + Trash Boat + Courage my Love + Holding Absence – La Boule Noire – Paris – 23/11/2018

Il y à des matins où vous savez déjà que vous allez passer une bonne soirée. Le 23 Novembre dernier, même si le beau temps n’était pas de la partie, la motivation à braver le mauvais temps était gonflée à bloc ! Au programme de cette soirée, organisée par Alternative Live, une sérieuse dose de rock pop punk !

Je suis arrivée sur le Boulevard de Rochechouart et j’ai aperçu une file d’attente qui commençait bien avant la Boule Noire. Rien d’ étonnant puisque Shaka Ponk jouait juste à côté à la Cigale donc autant dire que je ne savais pas où la queue commençait. J’arrive à me hisser dans une file qui se dessine grâce aux agents de sécurité qui font leur possible pour se frayer un chemin. Heureusement que les portes ouvrent à l’heure car ça poussait déjà pas mal derrière moi pour entrer.

Très vite les lumières de la Boule Noire s’éteignent et Holding Absence s’installe à peine que les fans venus spécialement pour cette soirée et qui se sont placés au plus près de la scène grâce à une place V.I.P se bousculent déjà dès les premières notes.

Hodling Absence a commencé son set de 6 chansons avec le titre Perish et comme un echo permanent le public a chanté toutes les chansons. On y a découvert Everything (laissant apparaître des pancartes levées par les fans « You’re my everything ») et Saint Cecilia toutes deux issues de leur dernier ep This is As One) pour finir avec Penance où j’ai pu apercevoir dans la fosse des ballons aux lettres du titre de la chanson.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le set se termine et se met en place Courage my Love. Je les avais découverts en Mars dernier au Backstage by the Mill également aux côté d’As It Is et je dois dire que je réitère mon coup de cœur. Le jeu de scène était encore plus dynamique et à la fois plus intime avec des titres joués au clavier par Mercedes, s’ouvrant à son public sous un jeu de lumière teinté d’un jaune très intimiste. Encore un superbe set qui a confirmé une belle évolution du groupe depuis leur dernière venue sur une scène parisienne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un changement de scène et place à Trash Boat. La salle est toujours survoltée et ce n’est pas près de s’arrêter ! Venu présenter leur dernier album Crown Shyness, c’est avec un set endiablé de huit chansons toutes aussi punk rock les unes que les autres que le groupe nous en à joué cinq titres. Toby Duncan ne tenait pas en place et le public s’est même offert quelques slams.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dernier plateau de la soirée mais pas des moindres : As It Is. Egalement vus pour ma part en mars dernier, j’avais alors découvert un groupe limite pop avec un Patty Walters blond à casquette. Il faut dire que le changement radical de style de Patty a fait son effet ! Brun aux cheveux longs et noirs, une chemise d’un rouge intense et un maquillage qui coordonne un style très rock limite métal signe une identité propre et plus mature au style du groupe.

Leur dernier album The Great Depression est sorti en août dernier ce, qui a permis à As It Is d’en jouer huit titres sur les seize qui composaient leur set de ce soir et qui ont tous été accueillis chaleureusement par le public parisien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Encore une belle soirée à la Boule Noire à en avoir fait (j’en suis sûr) pâlir la Cigale !

Eldricht Tales

A propos de MilyClic

Passionnée de musique depuis toute petite et bercée par la musique rock, la photographie est venue par curiosité en 2014 et est devenue très rapidement une passion. Commençant par la photographie de paysages et de portraits, c'est au fur et à mesure et tout naturellement que mes deux passions se sont liées. C'est en 2017 qu'ont timidement commencées les photos de concerts, jusqu'à mon entrée chez Emaginarock en février 2018 où cela a pu devenir une passion à plein-temps !

Lisez aussi

V.EN.O.M. – Dystopolis

Petit détour par le post-apocalyptique metal de Dystopolis, groupe origine d’Allemagne. Qu’est-ce qu’un metal post-apocalyptique …

Entretien avec Lorenzo, guitariste de It Came From Beneath

Après avoir écouté et chroniqué le dernier album de It Came From Beneath, Clair-Obscur, l’occasion …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *