Accueil / Musique / Métal / Arms – Annisokay

Arms – Annisokay

Un peu de metalcore dans les oreilles ça ne fait jamais de mal, et le dernier album des allemands d’Annisokay va justement vous en mettre plein les oreilles. Ce nouvel album, intitulé Arms sort demain et j’ai pu y jeter une oreille attentive avant sa sortie, un pur régal !

Coma Blue entame l’écoute de belle manière : des guitares lourdes et très rythmées, une voix grave et rauque comme on aime, le tout dans une ambiance à la fois violente et prenante. Une très bonne entrée en matière c’est certain. L’enchaînement avec un Unaware plus rapide se fait sans difficulté et on retrouve bien là la composante metalcore du groupe avec ce mélange de voix criée et de voix claire. Good Stories propose un départ plus lent, plus inquiétant, mais tout aussi prenant. Une nouvelle fois le refrain fait beaucoup pour le succès global du morceau avec ces samples plus électro en fond. Fully Automatic et Sea of Trees invitent clairement au headbang avec des rythmes plus rapides mais également plus aériens. Personnellement j’adore !

Innocence Was Here et ses claviers m’ont balancé directement dans l’univers de cette ballade metal qui prend rapidement des accents violents particulièrement séduisants. Humanophobia reprend ensuite des rythmes plus classiques pour le groupe, plus saccadés et brutaux. End of The World pour sa part repart sur des rythmiques planantes à souhaits. Une belle alchimie musicale et on sent le métier du groupe tant dans la composition que dans la réalisation. Escalator et ses claviers très présents est ma chanson préférée de l’album : rythme classique mais composition de qualité boostée par des guitares surpuissantes. Private Paradise et sa rythmique très lente, à mi-chemin entre le RnB et le Metal donnent une nouvelle dimension au morceau. Le mélange et la manière dont il est géré est vraiment intéressant. Locked Out Locked In conclue l’album de manière plus douce que ce à quoi on aurait pu s’attendre de prime abord mais pas moins séduisante en tous cas !

Avec cet album Annisokay propose la quintessence de son talent musical et personnellement j’ai adoré de bout en bout. Les fans de metalcore se regaleront à n’en pas douter en tous cas.

Arms

Annisokay

Nuclear Beast

2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

A New Horizon – Komatsu

  Après avoir parlé de stoner et de doom, il est temps de compléter la …

Exile amongst the ruins – Primordial

  Exile amongst the ruins est le dernier album de Primordial, un groupe de pagan …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *