Home / Appartement 16 – Adam Nevill

Appartement 16 – Adam Nevill

L’Ombre de Bragelonne est une collection bien connue pour son attachement au meilleur de la terreur anglo-saxonne. Et sans être totalement imprégné de ce type de littérature, il m’arrive parfois d’y faire une incursion dont je ressors le dos couvert de sueurs froides. Et Appartement 16 est l’une de mes dernières « balades » dans ce genre particulièrement intéressant. Car le fantastique tient à peu de choses : des éléments effrayants, des situations, des évènements. Et Adam Nevill est un expert dans la maîtrise du scénario comme nous allons le voir.

La couverture signée Christian Becker est de toute beauté et nous présente à merveille l’angoisse qui va se dégager du roman : un ciel d’orage, une bâtisse ancienne, une seule fenêtre allumée dans les ténèbres. Tous les éléments sont là pour que le lecteur ressente l’ambiance oppressante qu’il va trouver à l’intérieur du roman. La quatrième que voici ne va pas nous détromper :

Certaines portes devraient toujours rester fermées… A Barrington House, un immeuble de grand standing dans un quartier chic de Londres, un appartement est inoccupé. Personne n’y entre, personne n’en sort. Et c’est comme ça depuis cinquante ans. Jusqu’au jour où Apryl, une jeune Américaine, débarque à Barrington House pour visiter l’appartement que lui a légué une mystérieuse grand-tante. Cette dernière, morte dans d’étranges circonstances, a laissé un journal intime où elle révèle avoir été impliquée dans des événements atroces et inexplicables, plusieurs décennies auparavant. Résolue à découvrir la vérité sur ce qui est arrivé à sa tante, Apryl commence à reconstituer l’histoire secrète de Barrington House. Une force maléfique habite l’immeuble et l’entrée de l’appartement seize donne sur quelque chose de terrifiant et d’inimaginable…

Le plus grand mystère de ce roman va être de ce savoir ce qui habite ce fameux appartement 16. Entre Apryl, l’Américaine tout juste débarquée et Seth, le gardien de nuit, tout va devoir s’éclairer. Alors bien sûr, les ficelles de base du scénario sont extrêmement simplistes et éculées mais l’ensemble prend ensuite tout son sens. Car ce qui fait réellement vibrer le lecteur au fil des pages, c’est une plume parfaitement maîtrisée. En effet, l’auteur parvient à donner vie aux éléments paranormaux de son scénario pour le plus grand plaisir du lecteur.

Le style d’Adam Nevill se doit donc d’être impeccablement rendu et c’est à François Truchaud que l’on doit cette excellente réussite littéraire. Il parvient à merveille à rendre une langue poussant l’horreur au sublime. J’ai réellement frémi au fil des pages et des aventures d’Apryl et Seth. Je ne demande pas mieux à un roman fantastique que de satisfaire mon goût pour la belle écriture et le paranormal…

Appartement 16 est un excellent roman d’angoisse paranormale, très bien conçu, doté de deux personnages centraux forts et d’une intrigue réellement prenante. J’ai simplement regretté des longueurs un peu trop importantes sur certains passages qui viennent alourdir le rythme du roman. Je ne peux que conseiller ce titre à tous ceux qui sont amoureux de fantastique et qui devraient être satisfaits des qualités littéraires de l’un des nouveaux maîtres de l’horreur anglo-saxonne.

Appartement 16
Adam Nevill
L’Ombre
Bragelonne

20 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

The Batman – série 2004

Depuis trois ans, les criminels de Gotham City sont confrontés à un mystérieux justicier masqué connu sous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *