Accueil / Reports / Concerts / Alcest + Céleste + Vampillia – La Gaïté Lyrique – 25/09/18

Alcest + Céleste + Vampillia – La Gaïté Lyrique – 25/09/18

Le 25 septembre avait lieu le concert de Vampillia, Céleste et Alcest à la Gaîté Lyrique de Paris.

Le lieu lui-même mérite d’être relevé : je n’avais encore jamais eu l’occasion d’y aller, et j’ai trouvé les décors superbes. Parquets en bois, colonnes, miroirs et baies vitrées accueillent les stands de merch et les deux bars de la soirée.

Ce concert s’ouvre avec Vampillia, un groupe japonais.

En fait de métal japonais, je ne connaissais pour ma part que Baby Metal et X Japan. Deux groupes bien loin de l’atmosphère enchantée de Vampillia, qui s’est avéré être une très jolie découverte.

Ce groupe propose en effet un style de musique tout à fait cohérent avec celui d’Alcest : un métal très mélodique et planant aux accents assez mélancoliques et émouvants. On y retrouve même quelques sonorités asiatiques, rappelant les origines du groupe

J’ai donc beaucoup aimé cette toute première partie, et au vu des réactions enthousiastes du public, je n’ai visiblement pas été la seule.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Suit le groupe Céleste, que je ne connaissais pas, qui propose un death métal mélodique plus classique dans son genre mais efficace malgré tout. Les interprètes se présentent sur scène avec des frontales rouges, ce qui donne un effet assez amusant mais sympathique en terme d’ambiance visuelle.

Céleste présente une belle performance et séduit le public, préparant le terrain pour le dernier groupe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tête d’affiche de ce spectacle, Alcest entre alors en scène.

Mon premier (et dernier) concert du groupe datait du Hellfest 2017, un show au cours duquel, la chaleur et l’après-midi aidant, j’avais pu apprécier l’effet apaisant d’Alcest au moment de la sieste. Au vu du métal atmosphérique planant proposé par le groupe, je n’aurais pas nécessairement misé sur eux pour mettre une ambiance de folie lors d’un concert parisien. Ce en quoi j’avais plutôt tort.

Comme d’habitude, les rythmes sont hypnotiques ; le métal d’Alcest nous met en transe. Le jeu des lumières bleues ajoute encore à l’atmosphère magique qui s’en dégage.

Le groupe jouera une bonne partie de son album Kodama, repris par un public qui est au rendez-vous. Neige, le chanteur, montre un très bon relationnel avec ses spectateurs.

Ce concert a donc été un très bon moment, et m’a permis de belles (re)découvertes !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photographie : Merci à Emilie Bardalou de RockUrLife pour les photos. Allez jeter aussi un œil à leur report !

Eldricht Tales

A propos de NokomisM

Lisez aussi

Aventures en Terre du Milieu – Edge

Voici une nouvelle version de jeu de rôle sur Le Seigneur des Anneaux développée par …

Luna – Tome 1 : Nouvelle Lune – Ian McDonald

2110.  Sur une Lune où tout se vend, où tout s’achète, jusqu’aux sels minéraux contenus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *