Home / Livres / Fantastique / Abraham Lincoln, Chasseur de Vampires – Seth Grahame-Smith

Abraham Lincoln, Chasseur de Vampires – Seth Grahame-Smith

Après le très surprenant Victoria, Reine et Tueuse de Démons, Eclipse continue avec les personnages historiques détournés et nous propose un roman de Seth Grahame Smith intitulé Abraham Lincoln, Chasseur de Vampires, en passe d’être adapté au cinéma. Est-il réellement surprenant de voir le président américain le plus connu au monde devenir, le temps d’un roman, un dangereux chasseur de monstres ? Non, pas réellement. En revanche, pour que l’histoire soit crédible, il faudra parvenir à corréler des éléments qui n’ont pas forcément grand-chose à voir les uns avec les autres… Cela fut ma grande question en ouvrant ce roman : Seth Grahame-Smith parviendra-t-il a faire de ce livre autre chose qu’une parodie ?

La couverture de ce roman m’a, pour ma part, beaucoup surpris. Signée Paul Young ce détournement d’une photographie originale du président américain voit la quatrième de couverture offrir une toute autre vision de la même scène, mais vue de dos. J’ai trouvé cela réellement intéressant comme manière de procéder

La présentation de l’éditeur n’en dit pas beaucoup plus sur la qualité du  roman :

Si Abraham Lincoln est mondialement connu pour avoir sauvé l’Union et libéré des millions d’esclaves, sa lutte sans merci contre les morts-vivants est demeurée secrète pendant presque deux cents ans, jusqu’à ce que Seth Grahame-Smith ne tombe sur Le Journal Secret d’Abraham Lincoln. À l’aide de ce journal, Seth reconstitue la véritable histoire du plus grand président américain, dans un style biographique digne d’un David McCullough. Pour la première fois, il révèle la vérité cachée derrière la guerre de Sécession, ainsi que le rôle des vampires dans l’édification, l’essor et la quasi-chute des États-Unis d’Amérique.

Eh bien, aussi surprenant que cela puisse paraître, ce roman est vraiment excellent. Je n’ai rien trouvé à redire sur la manière dont cette fausse biographie de Lincoln a été amenée par l’auteur au cœur de son histoire. Car tout ne commence pas avec Abe mais bel et bien avec l’auteur, qui raconte comment il a trouvé les carnets secrets du président Lincoln. De là s’ensuit une biographie complète de celui qui fut l’un des plus ardents ennemis des vampires. Le début de cette histoire m’a paru un peu long avant de réellement prendre son rythme. Toutefois, la fin m’a paru plus tenir de l’ouvrage d’histoire américaine que du roman d’horreur.

S’il est une chose que l’on doit reconnaître à Seth Grahame Smith, c’est qu’il sait emmener son lecteur dans son univers. Tout au long du roman, j’ai suivi avec impatience et surprise le détournement que fait l’auteur des éléments de la vie de Lincoln, prenant des éléments épars et faisant du destin d’un homme de la campagne celui de toute une nation.

Mais il va encore plus loin dans son écriture : il adapte les vampires à l’ensemble du contexte géopolitique des Etats-Unis en proposant une vision très particulière de la Guerre de Sécession, remontant jusqu’à l’époque des premiers colons pour justifier la présence des vampires dans ce pays. Donc au-delà de la simple biographie re-romancée de ce personnage historique haut en couleur, l’auteur parvient à nous proposer une autre vision de l’histoire américaine, pleine de monstres sanguinaires et manipulateurs.

Le style d’écriture, avec cette alternance entre passages racontés par l’auteur à la lecture des carnets et extraits cités, étonne mais leur articulation est suffisamment bien pensée pour que le lecteur n’en soit pas choqué. Cela rend l’ensemble nettement plus vivant qu’un simple récit de lecture, transformant une fausse biographie en excellent roman.

Prenant, surprenant et attendu, ce roman ne décevra ses lecteurs à aucun moment. Il ne faut bien sûr pas s’attendre à de l’action continuelle et aimer les détournements historiques, mais l’histoire est tellement bien conçue que l’on pourrait s’y méprendre sans difficulté. Je suis curieux de voir l’adaptation qui pourra être faite de ce livre car il y a une histoire à raconter en images, même si Seth Grahame Smith emploie une méthode d’écriture vivante et surprenante. Un seul conseil : lisez le roman avant de vous pencher sur le film car avec les adaptations, on ne sait jamais si l’on va être satisfaits. La cohérence de l’ensemble, le style très vivant et les personnages hauts en couleur font de cette découverte une excellente surprise, que j’aimerais renouveler avec d’autres roman du même auteur, comme Pride & Prejudice & Zombies

Abraham Lincoln, Chasseur de Vampires
Seth Grahame-Smith
Eclipse Horreur

18 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Colorado Kid – Stephen King

  L’un s’appelle Dave Bowie, l’autre Vince Teague. L’un est gros, l’autre est mince. L’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *