Home / Livres / Fantastique / A Travers le Voile – Harper Blaine T.1 – Kat Richardson

A Travers le Voile – Harper Blaine T.1 – Kat Richardson

Second roman de bit-lit proposé par Eclipse en octobre, A Travers le Voile propose une aventure totalement différente de celle de Jane Yellowrock, bien plus sérieuse et innovante que l’on ne pourrait le penser. Kat Richardson se voit donc publiée en France avec le premier tome des aventures d’Harper Blaine. Les noms des héroïnes apparaissent souvent en intitulé des séries de bit-lit et  je ne ferai donc pas un grand mystère en vous annonçant que c’est Harper Blaine qui va vivre de trépidantes aventures que je vous invite à découvrir aujourd’hui…

La couverture proposée ici par Chris McGrath correspond beaucoup plus au style que j’apprécie : sombre, présentant l’héroïne arme à la main, dans un cimetière entouré d’une brume énigmatique avec en fond les lumières de la ville de Seattle. Bref, un ensemble harmonieux, correspondant parfaitement à l’idée que je me faisais du roman.

Après son agression, Harper Blaine voit des choses plus que bizarres, des silhouettes qui se dessinent dans un brouillard gris et confus, des créatures rugissantes, toutes dents dehors. Pourtant Harper n’est pas folle. Sa « mort » a fait d’elle un Arpenteur, un être qui a la capacité de passer de notre monde à une mystérieuse zone intermédiaire où le surnaturel existe bel et bien. Ce nouveau don ou plutôt sa malédiction va l’entraîner dans ce monde de vampires et de fantômes, de magie et de sorcellerie, de nécromanciens et de sinistres reliques… Que ça lui plaise ou non.

Présentation succincte cette fois mais un roman clairement à la hauteur des attentes. Loin de tomber dans la mièvrerie ou dans la sexualité débridée, l’auteure nous plonge dans un univers sombre dès une première page qui se veut totalement trépidante, et qui y parvient… La scène d’introduction est d’une violence rare et m’a vraiment aspiré dans le roman. Par la suite, l’ensemble correspond plus aux codes de la bit-lit, bien entendu, mais Kat Richardson innove légèrement en la matière.

Ici, pas de vampires dans les quatre première pages mais un fantastique qui commence de manière feutrée, s’ancrant pas à pas dans la vie de l’héroïne. Celle-ci a également l’attitude de rejet que l’on attend de quelqu’un de sensé. On voit rarement quelqu’un dire : « Oh, les vampires existent ? Et si j’allais me faire mordre pour voir ??? » C’est parfois ce que j’ai ressenti à la lecture de certains romans de bit-lit et cela donne une bonne idée de ce qu’il ne faut pas faire, à mon sens. Trop de facilité finit de tuer la plume de l’auteur, alors qu’ici, Kat Richardson laisse vraiment libre cours à son talent. Malgré cela, on sent qu’elle se fait plaisir en écrivant ce roman. Les thématiques magiques avec cette sorte de Brume (je n’en dirais pas plus pour vous réserver la surprise…) viennent changer un peu les codes de la bit-lit facile.

A Travers le Voile est donc l’un des plus gros succès bit-lit de l’année. Agréable à lire, bien mené et rédigé dans une plume agréable, ce roman m’a séduit et j’attends la suite avec une impatience non dissimulée. Eclipse a su nous montrer que la bit-lit n’est pas juste un genre délirant et réservé à un public féminin en manque de sensations fortes. Que dire de mieux ? Rien…

A Travers le Voile
Harper Blaine T1
Kat Richardson
Eclipse

18 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *