Accueil / Geeks / A la découverte du trollball !

A la découverte du trollball !

Le samedi 28 Avril, en plein parc de Vincennes, a eu lieu le dernier tournoi de Trollball organisé par l’association des Compagnons de l’Ouest. Dernier en date à n’en point douter, parce que cet après-midi fut, ma foi, bien sympathique.

Cette association de joueurs de Jeux de Rôle Grandeur Nature (communément appelés « GN ») n’est qu’une des nombreuses associations du genre à être basée en Ile de France. Elle fêtera bientôt ses 5 ans d’existence et propose régulièrement des animations aussi diverses que variée. Nous aurons d’ailleurs bientôt l’occasion de la présenter plus en détail à travers une petite interview.

Mais qu’est ce que le Trollball, vous demandez vous sûrement ? Imaginez deux équipes se battant littéralement pour aller placer une tête de troll dans les buts adverses. Certains d’entre vous pensent surement déjà au fameux jeu Blood Bowl et… ils ne sont pas très loin du compte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A une différence notable : il n’est ici pas question de tuer ses adversaires. La sécurité est tout de même le point le plus important, tout comme en GN.

Chaque équipe est composée d’un nombre variable de joueurs, d’armes et de boucliers en latex avec lesquels ils iront taper sur l’équipe adverse pour s’approprier le « ballon » et l’amener dans la zone de but adverse. En général, les équipes choisissent un thème, et chaque joueur se costume selon ce thème. Ainsi, samedi nous avions des équipes de ninjas, de pirates et de chevaliers. Le tout étant de trouver un équilibre entre le costume et l’activité qui reste malgré tout assez sportive.

Chaque joueur dispose d’un « point de vie » (PV) et chaque touche adverse non parée le lui retire. Une fois son PV perdu, le joueur s’arrête de combattre, de courir, lâche éventuellement la tête de troll et tends ses armes en direction de son camp pour permettre au médic de les récupérer.

Le médic est un joueur un peu particulier. Chaque équipe en a un et contrairement à ses camarades, il ne combat pas. Son rôle est d’aller récupérer les armes des joueurs tombés sous les coups ennemis et les ramener dans la zone où d’autres joueurs pourront les prendre et entrer ainsi en jeu. Une fois débarrassé de ses armes par un médic, un joueur est tenu de quitter la surface de jeu et de rejoindre son camp où il pourra, le cas échéant, à nouveau rejoindre le jeu si son médic lui amène une arme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On notera un petit détail tactique : le médic ne peut pas se battre… mais il dispose, comme chaque joueur, d’un PV. Si l’équipe adverse arrive à le lui faire perdre, elle gagne un avantage certain pour le reste de l’échange.

Une fois un but marqué, tout le monde reprend sa place et on recommence jusqu’à la fin du temps prévu pour le match.

Il existe une foule de détails et de règles que nous ne détaillerons pas ici, mais vous commencez à avoir une petite idée de la chose. Le résultat donne un jeu assez fun et pêchu. Parfait pour bosser le cardio !

Pour en revenir au tournoi, l’évènement a commencé vers 14h et après quelques rappels de base sur la sécurité et les règles (oui, les joueurs de trollball sont comme tout le monde : ils ne lisent pas les règles), les premiers matches sont lancés.

Ambiance “à la cool” : même si l’accent est bien mis sur la sécurité (quelques bobos seront à déplorer mais rien de grave), le but est de se faire plaisir et ça semble bien marcher. Les costumes ne sont pas en reste et même si on note quelques “moldus”, la plupart des équipes ont fait de gros efforts de cohérence et le rendu est plutôt bon. Ca donne très envie et il n’est pas rare de voir des promeneurs du parc s’arrêter quelques minutes pour regarder d’un air amusé ces drôles d’oiseaux se foutre sur la gueule joyeusement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après quelques heures de jeu intensif, le tournoi s’achèvera par la victoire des Bad Boys, une équipe de sanguinaires pirates. On notera que les Compagnons, en bons hôtes, auront perdu tous leurs matches.

Pour conclure, le Trollball c’est fun, c’est frais et c’est loin d’être la seule chose que les Compagnons de l’Ouest ont à proposer : GN, entraînement au combat (avec des armes en latex), craft, etc… tout autant de choses que nous vous proposerons surement de découvrir à travers de prochains articles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Eldricht Tales

A propos de Julien Barthes

Lisez aussi

Carpenter Brut – Gost – File 7 – Magny-le-Hongre – 20/10/2018

Direction Marne-la-Vallée, tout près de Disneyland Paris à Magny-le-Hongre pour une soirée organisée par la …

·these·titans·were·silent· – Serenius – Little mighty creatures Studio campus – Paris – 19/10/2018

Il y à des groupes que l’on découvre, que l’on voit évoluer et qui nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *