Accueil / Livres / 2087 – David Bry

2087 – David Bry

Black Book continue, à son rythme, à nous proposer des titres d’auteurs français dans les champs de l’imaginaire. Après Jacques Martel, c’est au tour de David Bry de rejoindre le sérail de cet éditeur. Nous ayant plus habitué à explorer les champs de la fantasy (avec La Seconde Chute d’Ervalon chez Mnémos et Failles chez Asgard), il nous propose cette fois une excursion dans un univers de SF post-apocalyptique qui, au vu de la présentation de l’éditeur, a l’air fort sympathique…

La couverture de Sylvain Sarrailh est très réussie et n’est pas sans rappeler d’autres couvertures de romans de science-fiction mettant en scène un homme sur fond de cité (Black Man, Érèbe,…). Cette illustration crée tout de même une ambiance sombre, glauque, futuriste, des plus appréciables.

Protégée par un dôme de la pollution du monde extérieur, Paris en 2087 est grise, entre chrome, verre et métal, ses multiples buildings et passerelles se dressent au-dessus des brumes radioactives verdâtres sous lesquelles ne vivent plus que les exclus, les mutants et les gangs.
Derrière la grande muraille périphérique, les irradiés des banlieues n’ont pas la chance de vivre dans la cité : chaque jour, leur nombre augmente et leur colère gronde, malgré les efforts de l’armée de la ville pour les contenir.
Gabriel est détective. Un jour, il reçoit un appel d’une femme, qui souhaiterait le voir enquêter sur le meurtre de sa sœur.
Quand il se rend chez elle le lendemain, il ne retrouve que son corps et la tête tranchée d’un psilien, ces humains que les mutations ont rendus télépathes.
Sur cette tête est accroché un papier, qui porte le nom du détective.
Ainsi commence cette histoire aux méandres vertigineux, qui mènera Gabriel dans les rues sales et sombres de Paris, sur les passerelles tentaculaires qui surplombent le brouillard et relient les grandes tours de béton et d’acier.
Comme lui la vérité vendra chèrement sa peau, et ses enjeux dépasseront peut-être les frontières de l’imagination du détective, précipité avec le lecteur dans une descente aux enfers que rien ne pourra arrêter.
La banlieue gronde, les gangs s’agitent. Cette fois, peut-être que l’armée ne pourra pas les retenir.

S’il est une chose que David Bry maîtrise de mieux en mieux, c’est bien la manière de faire évoluer ses scénarios, de les faire avancer dans des univers particulièrement immersifs. Jusqu’à ce jour, ses romans relevaient de grandes aventures dans des mondes étranges peuplés de créatures étonnantes. Mais cette fois, l’auteur nous décrit un Paris, sombre, pollué suite à des guerres nucléaires, isolé sous un dôme protecteur.

Prenons d’ailleurs le temps de nous pencher sur le Paris post-apocalyptique qui nous est ici proposé. Sombre, pollué, particulièrement réaliste, l’ensemble donne une crédibilité à l’enquête dans les tréfonds de la ville à laquelle David Bry nous invite. Les éléments liés à la vie quotidienne qu’il nous donne sont particulièrement intéressants et réalistes. Qu’il s’agisse des pilules nutritives, de la douche à air, ou d’autres éléments, l’auteur parvient à innover dans son univers sans pour autant nous noyer sous les détails technologiques, les explications fumeuses ou encore les innovations abracadabrantesques. Un réel souci de réalisme prévaut dans le roman et c’est d’ailleurs particulièrement intéressant.

Passons maintenant au scénario en lui-même : David Bry nous propose une enquête dans les tréfonds de Paris où les gangs, la drogue et les meurtres sont monnaie courante. Suite à un double assassinat, Gabriel se retrouve entraîné dans une aventure mettant en œuvre les différentes forces de la ville, jusqu’à découvrir un secret étonnant sur notre futur. L’ensemble est haletant et l’on sent que l’auteur a avant tout souhaité se faire plaisir en innovant et surtout en changeant d’univers imaginaire. Le style développé dans 2087 est assez semblable à ce que l’auteur a pu nous proposer précédemment : efficace, clair et pourtant extrêmement détaillé, il parvient à nous immerger dans son récit.

David Bry nous invite donc avec son dernier roman à une plongée dans un Paris post-apocalyptique particulièrement intéressant. L’enquête de Gabriel est elle aussi prenante et dès les premières pages, je me suis demandé quel était ce héros atypique, ce mystère paraissant insoluble,… Pour conclure, je dirai que 2087 est une des bonnes surprises de ce début 2012. Passionnant, bien écrit et parfaitement maîtrisé par un auteur qui a gagné en expérience au fil de ses parutions, ce roman a un grand potentiel et devrait séduire plus que son content de lecteurs. Avec un peu de chance, il raflera même quelques prix…

2087
David Bry
Couverture de Sylvain Sarrailh
Black Book
19,90 €

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Origines – Rebecca Kean T 6 – Cassandra O’Donnell

Et voici, enfin, le retour des aventures de la flamboyante Rebecca Kean. Peu de séries ...

Watch Dragon ball super