Attention, voici un EP qui va rester dans les mémoires de tous les amateurs de folk pagan et de vikings. Projet mûrement réfléchi par les différents membres qui le composent, il vous propose d’entrer dans l’univers de ces guerriers qui ont ravagé les côtes de la Manche pendant des décennies avant de s’y installer. Vous souhaitez revivre un peu de ces épopées à travers le récit d’un skáld, l’équivalent des bardes de ce peuple ? Eh bien suivez-moi au fil de ces trois chansons proprement étonnantes et immersives !

Gleipnir ouvre la danse. Titre surprenant car dans la mythologie nordique Gleipnir est la chaîne qui maintient Fenrir lié et l’empêche de dévaster le monde. Des rythmes saccadés, chamaniques presque, un ensemble vocal alternant voix masculines et féminine, tout est juste parfait pour une immersion dans l’univers proposé par le groupe. Ici on est loin du metal que je traite habituellement, mais qu’est-ce que cette première piste est parfaite ! Personnellement j’ai vraiment ressenti l’authenticité musicale et vocale. Ódinn vient ensuite mettre son rythme lui aussi très saccadé lmaius en attaquant d’entrée de jeu avec des voix masculines puissantes, suivies d’instrument traditionnels, percussions notamment. On se sent bien posés au coin du feu, prenant juste le temps d’écouter les récits mythiques des skálds du village. Rún attaque pour sa part avec un chant féminin juste sublime renforcé par une légère percussion et ce qui ressemble à une harpe. Les voix masculines ne sont là que pour renforcer la pureté de la voix de la chanteuse. Il s’agit selon moi de la meilleure piste de l’EP mais je suis sensible aux voix féminines donc tout le monde ne sera pas de mon avis…

Cette ballade dans l’univers viking proposé par Skáld est tout bonnement géniale et m’a permis de m’immerger dans ces rythmiques chamaniques épatantes, dans ces voix prenantes. Un album arrive bientôt et j’ai clairement hâte de me plonger, que dis-je, me noyer dedans ! En attendant il reste ces trois titres pour le faire et ça permet d’attendre la pépite à venir…

Skáld
Sk
áld
Decca Records / Universal Music
2018