hexedEt voici venir le second tome des Iron Druid Chronicles. Hounded, le premier, avait su me séduire malgré le classicisme de certaines ficelles scénaristiques, mais que va-t-il ne être de la suite ? Découvrons-le immédiatement !

La couverture est de nouveau signé Gene Mollica et elle reprend dans les grandes lignes la trame  graphique du tome 1, mettant de nouveau le personnage d’Atticue en avant, ici en plein combat. Classique mais pas dépourvu d’intérêt. La quatrième nous en dit une nouvelle fois plus sur l’aventure que va vivre notre druide :

Atticus O’Sullivan, last of the Druids, doesn’t care much for witches. Still, he’s about to make nice with the local coven by signing a mutually beneficial nonaggression treaty—when suddenly the witch population in modern-day Tempe, Arizona, quadruples overnight. And the new girls are not just bad, they’re badasses with a dark history on the German side of World War II.
With a fallen angel feasting on local high school students, a horde of Bacchants blowing in from Vegas with their special brand of deadly decadence, and a dangerously sexy Celtic goddess of fire vying for his attention, Atticus is having trouble scheduling the witch hunt. But aided by his magical sword, his neighbor’s rocket-propelled grenade launcher, and his vampire attorney, Atticus is ready to sweep the town and show the witchy women they picked the wrong Druid to hex.

Seconde aventure et plongée dans un Enfer encore plus profond pour notre druide rouquin. La situation va de mal en pis pour lui et cette fois il va lui falloir se confronter de manière encore plus violente aux dieux, mais également à leurs séides. Le scénario prend en ampleur, gagne en maturité littéraire et là j’ai vraiment senti que Kevin Hearne prenait totalement le contrôle du lecteur, l’emmenait où il souhaitait au cœur de son histoire. Une excellente nouvelle car ce second opus étant proprement excellent, cela augure du meilleur pour la suite !

Les personnages auxquels je m’étais attaché dans le premier roman sont de retour bien entendu et de nouveaux viennent ajouter leurs caractères à un roman déjà fort réussi. Oberon est toujours aussi drôle, Leif prend plus de place dans le récit, et l’ensemble se coordonne de belle manière. La création purement imaginaire est bien là et le lecteur, s’il est un peu amateur de mythologie, va en prendre plein les yeux.

Hexed prend la suite de Hounded avec talent. J’ai tendance à penser que les seconds tomes sont plus faibles que les premiers, préparant le final. Ici rien de tout cela : Kevin Hearne fait progresser son récit à son rythme, invitant le lecteur à le suivre, tout laissant de petits indices sur ce qui va venir ensuite. Du très très bon travail d’auteur, qui mériterait largement sa traduction en français !

Hexed
The Iron Druid Chronicles T2
Kevin Hearne
Del Rey
7,99 $