Endless_Forms_Most_BeautifulNightwish est LE groupe phare du métal grand public actuel mais il a connu ces dernières quelques bouleversements au niveau de son line-up, plus particulièrement au niveau du chant. Depuis le départ de Tarja Turunen et l’arrivée d’Anette Olzon, les fans ont eu du mal à être réellement convaincus par elle. Malgré un excellent album, un peu en marge de ce que fait habituellement le groupe, Imaginaerum, il semblait important qu’une chanteuse possédant une voix de la même veine que Tarja vienne prendre le relai. Et c’est donc Floor Jansen qui est venu prendre la place de chanteuse dans le groupe. Si les morceaux des deux derniers albums la mettaient à la peine en concert, sa tonalité de voix n’étant absolument pas la même qu’Anette, ce dernier opus qui vient tout juste de sortir, Edless Forms Most Beautiful, vient nous enjôler avec des morceaux à sa pleine mesure. Mais entrons un peu plus avant dans cette dernière livraison.

L’artwork de cover est assez simple de prime abord, des entrelacs, mais en y regardant de plus près on se rend de la multitude de petits détails intégrés et j’ai vraiment apprécié un tel niveau de détail qui rend finalement la cover assez unique.

Du très très bon travail graphique. Mais comme on dit l’habit de ne fait pas le moine donc découvrons de suite ce qu’il en est de la musique. Shudder Before The Beauty début l’album avec une voix sombre qui commence avant que la musique prenne le pas de manière majestueuse. La partie purement instrumentale est très bonne, parfaitement réalisée et lorsque la voix de Floor se pose, l’auditeur est pleinement rassuré. Le morceau est très rythmé, bien dans la veine de ce que les fans de Nightwish aiment, un très bon titre. Weak Fantasy vient ensuite, avec son début lourd, à la batterie et à la basse, avant que le tout s’emballe et que la voix sombre de Tuomas Holopainen vient compléter le tout tandis que Floor vient nous proposer un poil de douceur. Ce second titre est également de bonne qualité et dans la veine du « pur Nightwish ». S’ensuit Elan, premier single de l’album. Ce morceau est à mon sens un peu décevant car il reprend trop de rythmiques propres à la musique irlandaise et n’est pas forcément caractéristique de l’album. Au sein de ce dernier il se place très bien et laisse une belle place à la puissance vocale de Floor, ce qui au bout de trois chansons devrait permettre de faire taire les critiques. Cela reste malgré tout une déception car j’ai l’impression qu’ils ont cherché ici la facilité vocale et musicale.

Yours is an Empty Hope revient par contre aux sonorités plus classiques de Nightwish et est de très bonne qualité notamment grâce à des ruptures de rythme du plus bel effet. Our Decades is The Sun, le titre suivant, est une très belle ballade, qui laisse Floor exprimer tout son talent vocal. Du bon travail. My Walden vient ensuite et là par contre les inspirations irlandaises sont clairement présentes. Très rythmée, cette chanson invite réellement au voyage et au rêve. Avec Endless Forms Most Beautiful, l’auditeur revient à quelque chose de plus sombre, que la batterie et la basse viennent rythmer. Il s’agit, personnellement de mon morceau préféré de l’album car il combine tous les atouts du métal avec une belle voix et des rythmes et des ruptures entraînants. Rien à redire ici, du très bel ouvrage musical. Edema Ruh n’est pas non plus un mauvais morceau mais il m’a moins séduit et je ne sais pas trop quoi en dire… Alpenglow reprend la rythmique entraînante et ce morceau doit être une véritable tuerie en concert. Bien conçu, alternant les rythmes et proposant à Floor d’utiliser ses différents niveaux de voix, tout est là pour en faire un véritable succès. The Eye of Sharbat Gula est un morceau intégralement instrumental agrémenté de choeurs d’enfants. Un morceau réellement calme, posé, qui crée une rupture au sein de l’album mais la composition est tellement belle que personnellement j’ai vraiment été embarqué. L’album se conclue sur The Greatest Show on Earth, morceau qui commence doucement, sans prétention avant de vraiment prendre son envol et de nous donner une dernière touche de la saveur particulière de la musique de Nightwish.

Endless Forms Most Beautiful est l’album qu’il fallait à Nightwish pour asseoir leur nouvelle chanteuse dans son rôle et celle-ci répond présent sans difficulté. C’est un excellent album qui, même s’il ne révolutionne pas la musique du groupe parvient à nous emmener loin du quotidien, à enjôler nos oreilles et finalement on ne demande pas mieux…

Endless Forms Most Beautiful
Nightwish
Nuclear Blast
2015