pm_louder than ever_regularlogo(1)Depuis quelques temps, certains groupes réenregistrent d’anciens morceaux afin d’en récupérer les droits. Cela n’est pas toujours fait dans les meilleures conditions. Pretty Maids nous montre qu’il est possible de le faire intelligemment. Tout d’abord en nous offrant quatre inédits dont l’excellent « Deranged » qui ouvre le bal avec son refrain mélodique et son riff puissant, le furieux « Nuclear Boomerang » et les deux ballades : la poignante « My Soul To Take » et la plus dispensable « A Heart Without A Home ». A cela s’ajoute de belles relectures de morceaux pas toujours très connus des Danois, mais qui méritent le détour comme les pépites que sont « Psycho Time Bomb », « Virtual Brutality » et « Playing God » qui sont taillées pour la scène et qui bénéficient d’un vrai lifting. On y retrouve la patte Pretty Maids, à savoir des titres enlevés, chauds, aux refrains qui entrent dans la tête tandis que les rythmiques nous entraînent vers un ailleurs salvateur. Cela permet aussi de retrouver des titres qui avaient été un peu malmenés auparavant comme le superbe « Snakes in Eden » dont les vocaux sont mieux en place ou « Tortured Spirit » qui devient enfin réellement méchant tout en conservant toute sa fascination. Une vraie réussite et un album à posséder, aussi bien pour les fans du groupe que pour ceux qui veulent le découvrir.


PRETTY MAIDS
Louder Than Ever
2014
Frontiers