Crossed terres maudites 1Crossed est une des séries de comics qui m’a le plus épaté ces dernières années. Post-apocalyptique à souhait (tout pour me plaire…) et surtout sans concessions aucunes à la fois pour les personnages mais aussi pour l’espèce humaine par elle-même. Originellement publiés chez Milady Graphics, ces comics sont aujourd’hui passés sous le label 100 % Fusion Comics de chez Panini. Revenons dans cet univers atypique où le simple fait de vivre vous expose à des dangers sans noms…

La couverture représente bien le comics en lui-même tout en restant assez sobre, un simple crâne macabre et le signe de croix propre aux infectés. Malgré tout le livre est sous film et une étiquette le réserve au public de plus de 18 ans, ce qui me paraît amplement nécessaire.

Assistez au grand retour de Garth Ennis dans ce nouveau chapitre de Crossed. Associé au dessinateur Jacen Burrows, l’auteur revient sur la pandémie qui transforme les êtres humains en dangereux psychopathes. Direction l’Écosse aux côtés d’un petit groupe de rescapés dont Ian, un jeune homme traumatisé par la mort de son épouse. Puis, dans un second récit, Delano et Rizzo vous invitent en Floride. Survivre dans les Everglades va s’annoncer bien difficile ! (Contient les épisodes US Crossed: Badlands 1-9)

Crossed, c’est un peu le parangon du comics américain trash et efficace. L’humanité a sombré dans le chaos suite à une épidémie qui rend ses malades complètement psychopathes, pervers,… bref, le pire de ce que l’homme peut proposer. Comics ultra-violent, offrant des scènes assez effrayantes, qu’elles soient sexuelles ou de combat, mais également une violence psychologique vis-à-vis des personnages qui vivent finalement avec le souvenir de ce qu’ils ont perdu mais aussi et surtout avec l’épée de Damoclès au-dessus de la tête de se faire attraper et de subir les pires sévices…

Ce premier tome de Terres maudites, nouvel ensemble de récit, nous propose de découvrir deux aventures, deux histoires qui paraissent sans ramifications l’une avec l’autre, à voir si cela sera vraiment le cas dans les prochains tomes. La première nous propose de suivre un groupe de réfugiés en Ecosse, alors qu’ils tentent d’échapper à une horde d’infectés. Ils se retrouveront devant un choix qui pourrait mettre en jeu à la fois leurs vie mais également la cohésion de leur groupe. Bref, ce récit est très intelligemment mis en œuvre autour de la relation de groupe en situation de survie et je dois dire que chacune des réactions des personnages m’a paru sensée donc cela est le signe que c’est une bonne histoire bien conçue.

La seconde m’a laissé un poil plus dubitatif quant à ses motivations réelles mais je dois dire que je l’ai trouvée très intéressante. Le dyptique de personnages centraux proposés et surtout la cruauté évidente de l’héroïne est assez impressionnante et pose la question de ce que l’on doit devenir dans ce monde pour parvenir à survivre. Le final est particulièrement surprenant d’ailleurs…

Le dessin est ici particulièrement soigné et j’ai pris beaucoup de plaisir à les regarder en détail, qu’il s’agisse des décors de marais ou bien des montagnes écossaises, ou des personnages, l’ensemble est vraiment bien réalisé et fait plaisir à voir.

La reprise de la publication de Crossed en France est une excellente nouvelle car il y a vraiment quelque chose dans ce comics qui change les codes habituels, qui vient bouleverser la manière de concevoir les personnages, l’univers. Ici rien n’est beau, rien n’est joli, et pourtant la survie en devient magnifique. Bref, du grand art que je ne peux que conseiller aux plus de 18 ans.

Crossed
Terre maudites T1
Garth Ennis, Jamie Delano, Jacen Burrows, Leandro Rizzo
100 % Fusion Comics

18,30€