Warlord 2Et voici la suite des aventures de Maruhan dans sa guerre contre les démons. Après avoir accepté le contrat de la petite Anna, le voici embringué dans les combats de l’armée de la dernière chance, qui doit entrer dans le territoire des démons pour abattre le seigneur qui dirige cette armée. Combats épiques et luttes fratricides seront de la partie…

La couverture est de la même qualité que la précédente. Maruhan est une nouvelle fois au centre des attentions, avec les mêmes tons sépia et argenté. Rien à redire à nouveau donc… La présentation de l’éditeur remet les différents élément en place avant que nous nous replongions dans cette guerre :

Au grand dam de la princesse Arasol, la petite Anna engage Maruhan, le fils de Bayren, pour une mission délicate : la mener à la grotte où son père a disparu, il y a six ans de cela, et qui débouche sur l’antre des démons !
Mais en chemin, le petit groupe est attaqué par un Lord, un chef de guerre de l’armée des démons… Les talents du mercenaire d’Arkanzel suffiront-ils à vaincre une créature aussi redoutable ?

Tout comme dans le premier tome, les combats, les trahisons et les missions seront au centre des préoccupations de nos héros. Le premier tome s’était arrêté sur le combat contre le Lord, qui reprend ici, plus flamboyant encore. Quelque part les combats le font penser à cette série de jeux-vidéos, Dynasty Warriors, où le héros affronte des hordes d’ennemis et parvient à les vaincre grâce à des capacités surhumaines. Cette inspiration prise, on retrouve le côté jouissif de ce manga : des combats, du sang, des tripes, le tout dans un Japon médiéval fantastique parfaitement décrit.

Le scénario lui-même vient se complexifier puisque de nouveaux protagonistes font leur entrée, avec leur lot de missions et de velléités pas toujours compatibles avec ce que va devoir accomplir Maruhan. Bref, l’histoire s’étoffe joliment et je n’allais pas m’en plaindre : trop de mangas basés sur l’action dérivent vers l’absence quasi-totale de scénario intéressant justifiant un minimum les combats. Ici, rien à craindre de ce genre car même si la trame originelle est assez basique, les auteurs ont su la développer suffisamment pour qu’elle prenne son envol d’elle-même. Personnellement je me demande encore quel va être la finalité du rôle d’Anna, car elle ne me semble pas uniquement présente pour faire tapisserie, je suis donc curieux de voir ce qui va nous être proposé…

Graphiquement, le manwha est au niveau de ce qui se fait actuellement, les combats sont particulièrement bien dessinés. Le seul bémol que je mets réside dans l’architecture et la perspective qui me semblent par moment un peu aléatoires, même si cela s’explique par le temps que les mangakas passent sur chaque case…

Bref, ce tome est dans la veine du premier : une belle réussite. Toutefois attention à bien retenir l’histoire générale et les noms des personnages car l’ensemble se complexifiant, il pourrait vite devenir compliqué de suivre l’intrigue, et au vu de la qualité de ce qui est proposé, ce serait dommage.

Warlord T2
Kim Byung Jin & Kim Sung Sae
Ki-oon

7,65 €