Layout 1Conan est un de ces héros intemporels qui propose au fil de ses aventures une fresque mettant en œuvre un univers entier. Tantôt voleur, roi, pirate, mercenaire, mais toujours aventurier et séducteur, le personnage de Howard a bien évolué à travers ses aventures en noir et blanc. Ce volume regroupe la première partie des aventures du barbare publiées en 1982 avec notamment aux manettes des noms comme Claremont et Buscema, qui ne sont pas les moindres dans l’univers du comics américain…

Nous voici en 1982, avec des histoires concoctées par les plus grands auteurs de comics, parmi lesquels Chris Claremont, alors au sommet de sa gloire grâce à la série Uncanny X-Men. À lire aussi, une histoire coécrite par John Buscema, dans laquelle Conan s’échappe de prison pour tomber entre les mains d’un seigneur de guerre qui contrôle une ville à l’aide de deux dragons.

Nous voici donc avec une bonne dizaine d’aventures du barbare cimmérien, alternant entre déserts, océans et étendues glacées. Le schéma de base est assez simple : Conan arrive, tue, prends le trésor, sauve la princesse/catin/fille du personnage lui ayant confié la quête et l’emporte sur son cheval pour qu’elle partage sa couche. C’est, à peu de choses près, le scénario classique d’une aventure du cimmérien, même si l’ordre change parfois… Alors d’où vient l’intérêt que l’on peut ressentir à lire ce type de comics semblant répétitif ? Eh bien tout simplement d’un univers particulièrement passionnant où les monstres sont réellement légion, invitant à l’aventure. Car même si la trame générale est assez classique il n’en reste pas moins que les développements donnés par les scénaristes donnent un sel supplémentaire à l’ensemble, permettant de relever le tout, de redonner un intérêt à l’ensemble.

Les graphismes de cette Intégrale m’ont par contre paru assez aléatoires tant la diversité de personnes ayant travaillé dessus est grande. Ainsi même si une certaine uniformité est conservée, il y a pas mal de disparités de qualité qui sans être gênantes à la lecture n’en restent pas moins réelles. Toutefois dans l’ensemble le graphisme noir et blanc est assez appréciable, celui-ci se faisant rare maintenant dans le domaine du comics fantasy. De même le charme old-school des dessins m’a particulièrement plu.

Mon seul regret est que l’éditeur, de manière par ailleurs sensée, privilégie la trame temporelle de publication plutôt que la trame scénaristique globale.

Les Chroniques de Conan nous proposent donc, par l’intermédiaire de Fusion Comics, de redécouvrir les aventures dessinées de l’un des plus grands héros de la sword and sorcery et cela sous un format des plus appréciables. Conan est et restera l’un des plus grands héros imaginés et le plaisir de le retrouver est finalement toujours aussi grand…

Les Chroniques de Conan – 1982 Vol. 1
Jones, Fleischer, Claremont, Buscema, Mayerick & Alcala
Best of Fusion Comics

25,40€