isayamalattaquedestitans01En cette année 2013, les éditions Pika ont lancé en grande pompe un nouveau seinen intitulé L’Attaque des Titans. En effet, ce sont les deux premiers tomes qui sont parus simultanément. Nous devons cette nouvelle série au mangaka Hajime Isayama qui nous projette dans un univers concentrationnaire inquiétant. Par définition, les univers concentrationnaires sont toujours inquiétants, il n’est qu’à lire la quatrième de couverture du premier volume pour en être convaincu :

Le monde appartient désormais aux Titans des êtres gigantesques qui ont presque décimé l’Humanité.
Il y a une centaine d’années, les derniers rescapés ont bâti une place forte, une ville cernée d’une haute muraille au sein de laquelle vivent aujourd’hui leurs descendants.
Parqués, ignorants tout du monde extérieur, ils s’estiment au moins à l’abri de ses effroyables êtres qui ne feraient d’eux qu’une bouchée.
Hélas cette illusion de sécurité vole en éclats le jour où surgit un Titan démesuré, encore bien plus colossal que tous les autres…
S’engage alors un combat désespéré pour la survie du genre humain.

Ce titre est un véritable phénomène au Japon où il remporte un franc succès. J’ai même vu sur Youtube des individus reconstituant des scènes de ce manga. Il faut dire que la couverture met en avant l’esprit des samouraïs cher à la tradition japonaise où la mort importe peu pourvu qu’elle soit honorable. Nous voyons ainsi sur ladite couverture un homme de dos tenant deux sabres reliés à une mystérieuse machine – dont nous découvrirons l’utilité dans des planches explicatives – et entamant un combat perdu d’avance contre un Titan au visage écorché du plus étrange effet. Mais plongeons plus avant dans ce premier opus.

Dans cette situation d’enfermement, certains ont décidé de baisser les bras et de se contenter de vivre en ignorant l’extérieur tandis que d’autres, à l’image des explorateurs, n’hésitent pas à sortir et à mener des raids calamiteux contre les Titans qu’ils pourraient croiser. Eren est un jeune garçon qui rêve de devenir un explorateur contre l’avis de son entourage et notamment de sa fidèle amie Mikasa. Lorsqu’un Titan d’une taille jusqu’alors inégalée se présente aux murailles et attaque la cité, le pire cauchemar de cette humanité léthargique prend forme. Et quand il dévore la mère d’Eren sous ses yeux, le jeune garçon ne pense plus qu’à se venger.

Nous allons assister à la constitution d’une nouvelle résistance qui va peu à peu prendre forme, remplacer la passion par la raison et finalement rendre l’espoir à une humanité en voie de disparition. Les graphismes sont dynamiques et le récit a un rythme régulier et attrayant. Il va être intéressant d’en savoir plus sur nos héros ainsi que sur les origines des Titans. Je regrette juste certaines planches où, pour avoir un rendu d’action rapide, le mangaka a fait des distorsions qui piquent parfois les yeux, comme ces personnages avec de petits membres pendant des combats. L’histoire n’en est pas moins intéressante et je vous encourage à soulever la jaquette pour découvrir une superbe couverture qui n’est pas sans rappeler certaines représentations naïves et populaires de grandes batailles du passé.

L’Attaque des Titans T1
Hajime Isayama
Couverture : Hajime Isayama
Traduction : Sylvain Chollet
Pika édition
Collection Seinen
2013

6,95 €