AscensionJ’ai entendu parler depuis un moment du jeu Ascension qui a déjà fait des ravages sur iPad et iPhone et lorsque j’ai appris que Asmodee allait le traduire et le sortir en France, je n’ai pu qu’en être ravi. En ouvrant la boîte et en attaquant la première partie, cela m’a donné envie d’en faire une chronique pour vous le faire découvrir. Rien que la présentation de l’éditeur n’a pas été pour me déplaire :

Dans Ascension, les joueurs luttent tous ensemble contre les forces du mal. Ils recrutent des héros, construisent des artefacts, le tout sous forme de cartes.
Ils constituent ainsi un deck qui leur est propre, créant des combinaisons pour obtenir toujours plus de runes (et ainsi recruter des héros/artefacts), de force (pour affronter les monstres) et d’honneur (des points de victoire).
La variété des cartes est impressionnante, et le jeu s’installe et s’explique très rapidement. 

Lorsqu’il ouvre la boîte, le joueur a une légère surprise puisque celle-ci, de bonne taille, est finalement assez vide, ce qui laisse supposer que du contenu additionnel viendra emplir le reste du contenant. Nous avons donc à l’intérieur : un plateau de jeu nous expliquant comment disposer correctement les cartes, un énorme paquet de cartes justement, et un beau sachet de petites gemmes en plastique permettant visiblement de compter des points de victoire. Un ensemble ma foi fort intéressant et je n’ai pu que mettre en place une première partie en solitaire. Car oui, il s’agit d’un jeu de 1 à 4 joueurs donc j’ai eu l’opportunité de tester les différents modes possibles.

Ascension 2

En solo, vous jouez face à Nemesis selon un système de compte de point,de telle sorte que la partie ressemble fort à une réussite ou un solitaire. Intéressant mais pas forcément la plus probante des manières de jouer à Ascension.

À deux, la partie devient déjà nettement plus intéressante, le jeu s’accélérant de plus en plus pour nous faire avancer jusqu’à la victoire de l’un ou l’autre des participants. A trois ou quatre, les alliances et trahisons possibles donnent à la partie un nouveau sens, encore plus passionnant.

Mais qu’en est-il réellement du jeu et de son fonctionnement général ? En fait, chaque joueur doit gagner le plus d’honneur possible en achetant des héros et artefacts à l’aide de mana, ou en affrontant des monstres à l’aide de vos héros. Ascension est donc un jeu de cartes assez proche de certains jeux de cartes à collectionner mais néanmoins légèrement différent puisque le joueur ne possède pas de deck : il le compose en effet au fur et à mesure de la partie, cherchant à le rendre le plus efficace possible au fil des tours.

Le seul bémol à ce jeu vient des illustrations d’Érice Sabee que je trouve relativement inadéquates au vu de l’ampleur du jeu et de ce que d’autres illustrateurs peuvent produire dans la sphère ludique.

Ascension 3

Bref, Ascension est un jeu de cartes absolument passionnant qui a remporté un franc succès non seulement auprès de moi, mais aussi de ceux avec qui j’ai eu l’occasion de disputer des parties. J’attends donc avec une grande impatience l’extension qui espérons-le, ne devrait pas trop tarder à sortir….

Ascension des âmes déchaînées
Créé par Justin Gary & John Fiorillo
Dessins de Éric Sabee
Asmodée

34,99 €