paul

Depuis 60 ans, Paul, un extraterrestre, vit sur terre et collabore avec le gouvernement américain. Il se cache à l’abri des regards dans une base militaire ultra secrète… Paul est à l’origine de tout ce qu’on a pu imaginer sur les extraterrestres, du merchandising aux scénarios de Rencontres du troisième type, E.T. ou encore X Files. Hélas pour lui, maintenant que le gouvernement américain lui a soutiré toutes les informations intéressantes sur la vie extraterrestre, il décide de se débarrasser de lui. Paul réussit alors à s’échapper et tombe nez à nez avec deux adultes attardés fans de science-fiction qui sillonnent les États-Unis en camping-car. Paul les convainc de l’emmener avec eux et de l’aider à quitter la terre. La tâche s’avère d’autant plus difficile pour nos deux « héros du dimanche » qui sont poursuivis par un flic implacable assisté de deux pieds nickelés du FBI…

Pas particulièrement tentée par le visionnage de ce film, j’ai pourtant été très surprise. Cela confirme le fait que parfois, il faut faire un effort pour découvrir de bonnes choses!

Paul s’apparente plus à un road-movie comique entre potes qu’à un film SF, malgré la présence de l’extra-terrestre. C’est justement sa présence qui va permettre de faire ressortir les problèmes et les envies de chacun. On retrouve beaucoup de références geek avec de jolis clin d’œil à E.T ou encore Aliens. L’ouverture du film avec l’arrivée au Comic Con est à la fois drôle et tendre, car qui n’a pas rêvé d’y aller un jour?

19636869.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Je m’attendais à un film vulgos avec des vieilles vannes de sonde anale et finalement l’intrigue est très touchante avec une réelle amitié qui se créée entre les deux compères et Paul. Simon Pegg et Nick Frost sont comiques, mais plus encore, attachants. Graeme va découvrir l’amour auprès de Ruth, une jeune femme jusqu’alors prisonnière de la religion. Grâce à Paul, Clive va quant à lui découvrir ses capacités et comprendre qu’il peut être quelqu’un malgré ses complexes. Paul est visuellement bien maîtrisé et doublé par Seth Rogen il devient un personnage à la fois cocasse et émouvant.

5461397843_05d686e5b7_z

Le road-movie n’est habituellement pas ma tasse de thé, mais Paul est un film plutôt dynamique avec de bonnes vannes placées aux bons moments et de jolis thèmes abordés. Le cœur du film met en avant l’amitié ; amitié jamais connue par Paul enfermé dans une pièce afin de renseigner le monde sur les aliens. Lorsqu’il considère que son périple met en danger ses nouveaux amis, il décide de se séparer d’eux. Mais Graeme et Clive ne voient pas ainsi l’amitié et refusent de l’abandonner à son sort. Une petite leçon de morale pas trop appuyée qui nous rappelle la nécessité de prendre soin de nos amis.

CONCLUSION

Paul est un film à voir entre potes pour passer un bon moment. Malgré quelques ventres mous, le scénario tient la route et met en avant de sympathiques personnages. Je conseille même ce film aux enfants à partir de 10 ans, car il n’y a rien de choquant ou vulgaire. Certaines choses ne seront pas comprises, mais ils seront vraiment bien divertis.

Paul
de Greg Mottola
avec Simon Pegg, Nick Frost, Seth Rogen, Jason Bateman, guests: Sigourney Weaver et Steven Spielberg
Universal Pictures

sortie DVD et blu-ray en juillet 2011